1. Évènements
  2. Gabriel Pidoux – Hautboïste soliste

Gabriel Pidoux – Hautboïste soliste

Gabriel est un hautboïste français, lauréat de la Révélation soliste instrumental des Victoires de la Musique classique  en 2020. Il vient de faire ses débuts avec le Mozarteumorchester Salzburg, d‘enregistrer avec cette même formation le Concerto pour hautbois K314 de Mozart.

 

Violoniste jusqu’à ses 7 ans, Gabriel Pidoux décide un jour de se reconvertir et de s’affranchir de la tradition familiale des instruments à cordes. Il commence alors l’étude du hautbois avec Hélène Devilleneuve, déroule ses études jusqu’au CNSMD de Paris dans les classes de Jacques Tys et David Walter, et devient Révélation Soliste Instrumental des Victoires de la Musique Classique 2020, une cérémonie diffusée en direct sur les ondes de France Musique et sur France 3.

Durant ses études, Gabriel est lauréat de plusieurs concours internationaux (IDRS, BeTheOne, Michel Spisak Oboe Competition…), il participe à de nombreuses académies avec des professeurs de renom comme Jean-Louis Capezzali ou Maurice Bourgue.

Curieux et intéressé par l’histoire de son instrument, Gabriel s’est aussi perfectionné dans l’étude des hautbois anciens auprès d’Antoine Torunczyk et a co-fondé l’Ensemble Sarbacanes, spécialisé dans la musique pour vents sur instruments d’époque, sélectionné par le programme EEEMERGING+ pour jouer dans de nombreux festivals européens.

Au cours de ses projets, qui l’ont mené de Ljubljana à Londres en passant par la Pologne et l’Espagne, Gabriel a eu l’occasion de se produire en soliste avec l’Orchestre des Pays de Savoie, le RTV Slovenia Symphony, le Prague Symphony Chamber, au sein d’ensembles tels que Gli Incogniti, La Fenice ou l’Ensemble Pygmalion.

En 2019, il obtient le 2e prix du Concours international de Prague, se perfectionne auprès de François Leleux à Munich et se produit dans de nombreux festivals, notamment à La Folle Journée de Nantes pour le concert de clôture en direct sur Arte, à Salon-de-Provence aux côtés d’Emmanuel Pahud, Gilbert Audin, Paul Meyer, David Guerrier.

Le hautbois n’étant que trop rarement entendu hors de l’orchestre, Gabriel a à cœur de proposer une nouvelle approche et une écoute plus singulière de cet instrument aux capacités infinies. Son premier CD, Romance, vient de paraître chez Alpha Classics ; un programme en sonate avec le pianiste Jorge Gonzales Buajasan.

Gabriel a enregistré récemment la Sinfonie Concertante pour 4 vents de Mozart avec le Wiener Symphonieorchester sous la direction de Thomas Zehetmair.

Today