Chargement Évènements

← Retour à Évènements

Benjamin Woh

Ténor et chef de chœur français formé au Conservatoire National Supérieur de Paris (CNSMDP), Benjamin Woh s’émerveille dès son plus jeune âge pour les polyphonies vocales sacrée et commence des études musicales de Harpe, chant choral puis lyrique, et de direction de chœur notamment auprès de Sofi JEANNIN. Il se passionne alors très tôt pour l’harmonie, l’analyse et le contrepoint auprès de Louis LANTOINE.

Benjamin Woh

Après des études au Conservatoire d’Evry, il entre à la Sorbonne (Paris 4) et obtient une  licence de musicologie  en approfondissant ses connaissances en chant auprès de Peggy BOUVERET puis Yves SOTIN, et en direction auprès de Denis ROUGER, Christine MOREL et Ariel ALONSO.

Il étudie dans de prestigieuses formations parisiennes telles que le Chœur de Paris-Sorbonne, le Jeune Chœur de Paris (Laurence EQUILBEY/Geoffroy JOURDAIN) et la Maîtrise de Notre-Dame (Lionel SOW).

Admis en 2012 dans la classe de chant d’Alain BUET au CNSMDP, il s’engage avec passion dans le répertoire lyrique français de Rameau à Gluck, Berlioz et Massenet tout en continuant de se former aux disciplines théoriques telles que l’harmonie et l’écriture ainsi qu’aux polyphonies médiévales auprès de Raphaël PICAZOS par l’étude et la lecture des manuscrits, l’improvisation et le contrepoint ancien.

En septembre 2013, il devient chef-assistant au Chœur Colonne de Paris et prend la codirection du Chœur Maurice Ravel de Levallois (CMRL). En septembre 2015, il devient chef de chœur du Chœur Symphonique d’Ile-de-France (CSIDF), du Chœur Universitaire d’ASSAS et en 2016, du Chœur du Pays d’Étampes (Exultate) au sein desquels il y mène une reconquête des œuvres injustement oubliées de Félix Mendelssohn, mais aussi une démocratisation de la Polychoralité (écriture à plusieurs chœurs simultanés) souvent spatialisée.

Épris d’éclectisme, il se produit régulièrement avec des chœurs pour des concerts autour de Bach, Rossini, Donizetti, Cimarosa, Meyerbeer, Gounod, Saint-Saëns, Poulenc, Roparz, tant comme soliste ou chef de chœur.

On a pu l’entendre dans les rôles de l’Évangéliste de la Saint Jean de Bach, Orphée de Gluck dans plusieurs production françaises, le Comte de Liebenskof dans le Voyage à Reims et le Comte Almaviva dans le Barbier de Séville de Rossini, Louis XIV dans la Carmélite de Hahn et en soliste de la Messa di Gloria de Puccini avec l’OCUP, la Messe en Si de Bach avec “les Folies du temps”.

​En juin 2018, il chantera les Saisons de Haydn sous la direction de Dominique SPAGNOLO à l’Opéra de Massy.

  • Aucun résultat trouvé.
0

Your Cart